mardi 4 juin 2013

Inondations 2013: Mardi soir

Et donc pour faire complet, je suis sorti de ma tanière douillette et suis allé faire un tour dans la ville (centre, Prague 1) pour voir où c'est qu'on en est, genre de ces foutues inondations qui pourrissent la vie du monde à Prague. Alors pour l'instant, mardi soir, tout est sous contrôle. Ca veut dire qu'il n'y pas de flotte dans la ville, ni dans les rues, mais ça ne veut pas dire que tout fonctionne comme d'hab. Loin de là. Les transports en commun sont vraiment perturbés, les horaires moyennement fiables, et lorsqu'ils circulent sur des trajets de fortune, c'est à dire pas ceux sur lesquels ils devraient, les transports sont bondés de voyageurs pantois qui se demandent pourquoi qu'ils passent par là alors qu'ils ne devraient pas. Ceci-dit à nouveau pour les touristes, Prague centre-historique est tout p'tit, et tout peut se faire à pied (pour une personne moyennement normale comme moi, d'avec mon âge moyen de plus de 20 ans, ma conditions physique pitoyable de plus de 70 ans, et mon caractère juvénile d'andouille cynique de moins de 10 ans).

Sinon j'ai discuté avec plusieurs "experts", et en termes de retour à la normale, c'est entre 3 à 5 jours au mieux (cf. retour à la normale de l'hydrométrie), et à condition que rien ne vienne compliquer ce retour à la normale (pluie par exemple). C'est à dire que ça va prendre au moins 3 jours avant que les trucs fermés (pont Charles, Kampa, etc...) soient à nouveau ouverts, et au moins 5 jours avant que la vie ne reprenne à Prague comme avant. Attention, quand je dis à Prague, je parle de Prague-1 centre historique. Pour les autres pauv' gens des quartiers de Karlín, Zbraslav, Zoo... c'est plusieurs semaines, sinon plusieurs mois, parce que si vous n'avez pas la chance d'habiter dans la crème de la crème du riche et du cher, ben z'avez pas la chance de décrocher une inondation appropriée à vos moyens.

Ceci-dit la ville n'est pas morte: les magasins fonctionnent comme avant, les gens vont au travail comme avant (avec du retard cependant, cf. les transports en commun), les chiens font des crottes sur le trottoir comme avant (et même plus, vu que les parcs près des berges sont fermés), et les touristes prennent des photos de touriste comme avant (comme des hyènes, prêts à mordre pour arracher un bout de bidoche). Mais certaines séances du Théâtre National ont été annulées, certaines Galeries Nationales sont fermées, etc... etc... Donc si vous le pouvez, attendez lundi avant de venir, et si vous le pouvez vraiment encore plus, ne venez qu'à partir de dans un mois, genre.

Les bonnes nouvelles du soir:
- La décrue est amorcée sur tous les cours d'eau en aval de la Vltava, et les barrages ne devraient plus être aussi purgés qu'ils ne le furent hier.
- La taverne d'à côté de chez moi est restée ouverte malgré les risques d'inondation.

Les mauvaises nouvelles:
- Le "Bradáč" du pont Charles est complètement sous la flotte (cf. mes photos), et tant qu'il ne sortira pas la tête de l'eau, ça ne sera pas cool.
- Le pont des tireurs/archers ("Střelecký ostrov") est totalement lessivé par l'eau. On venait juste d'entamer son aménagement pour quelques 2,5 M d'EURO.
- L'abbaye de Weltenburg (excellente bière) est sous la flotte, fumier de Danube, aussi con que la Vltava, quand il veut celui-là!

Et sinon, je vous publie quelques photos de la ville, en date de mardi d'entre 15 et 18h. Elles sont brutes de fondue, donc pas arrangées en luminosité, contraste, zizi-pan-pan et tralala-pouêt-pouêt parce que pas le temps. Notez comme le pont Charles est vide, parce que fermé à la plèbe. Notez comme "Novotného lávka" et "Smetanovo nábřeží" sont tout juste à la limite du débordement. Notez comme les bouges à touriste de la "Novotného lávka" côté pont Charles sont inondés. Pis z'avez aussi des photos comparatives, dimanche après-midi versus mardi après-midi. Certains pointilleux me diront qu'on ne voit pas trop de différence. Vrai d'un point de vue visuel, par contre d'un point de vue proctologique, dimanche on serrait les fesses parce qu'on ne savait pas jusqu'où la flotte allait monter, alors que mardi soir, on relâchait la pression parce qu'on savait jusqu'où elle allait descendre. Vous voyez maintenant la différence?

Alors demain je retourne au boulot, parce que c'est pas tous les jours dimanche les mercredis, aussi vous n'aurez plus de publie quotidienne sur les inondations. Mais comme dit, si vous regardez l'hydrométrie de la Vltava en aval de la ville, alors tant qu'on ne sera pas sous les 500 m3/s, alors tout ne sera pas rentré plus ou moins dans l'ordre (en temps normal, la Vltava est aux alentours des 250-300 m3/s). A nouveau, ça ne veut pas dire que la ville fonctionnera comme d'habitude, parce que ça, ça va dépendre de tellement de facteurs, que même la poste n'en n'a pas tous les noms. Aussi patience, et si vous suivez mon blog assidûment, alors je vous parlerai régulièrement de où c'est que c'est qu'on en est.

Encore une fois merci à tous ceux qui nous manifestèrent, et encore nous manifestent, leur soutien. Mais ayez maintenant une pensée pour tous les pauv' gens qui sont nettement moins bien lotis que nous (à Prague 1), qui sont (ou vont rapidement être) inondés (et pas pour la première fois) et dont le désespoir compréhensible n'est rien en comparaison du labeur qui les attend dans les prochains temps. Fumier de temps d'automne au printemps, et fumier de "pas d'chance" où tout s'accumule en une fois (le diable chie sur le même tas). Je vais maintenant me coucher, l'esprit enfin serein après plusieurs jours d'angoisse, et demain, il fera à nouveau jour, et peut-être même soleil. Hourra!

4 Comments:

Blogger Hana de Prague said...

Ahoj Dane, koukám, že jsme včera chodili ve stejnou dobu po stejných místech, akorát já jsem už nedošla až ke Karlovu mostu, ale jen na Kampu.
Jinak tu nejistotu, když sedíš doma sbalený, chápu, my jsme měli nahnáno v neděli večer, když se nám 100 m od domu vylil Botič a zaplavil Folimanku a vedle v ulici se propadla podmáčená silnice a praskla tam(kuriózně) voda - a tím pádem nám netekla. Byli jsme taky připravení k odjezdu, naštěstí ten "odborník" na Hostivařské přehradě přestal upouštět a voda trochu opadla a v pondělí už to bylo lepší.
Ale jinak co to všechno je proti těm, kdo mají dům vyplavený a všechno zničené, že jo.

05 juin, 2013 14:54  
Blogger Strogoff said...

Jak pises Hanko, co to je oproti tem, ktery jsou zaplaveny (nekdy i po druhy)? Clovek by se skoro cytil vinen ze jse mu to nestalo. No nic, doufejme ze vse ted prijde rychle do normalu.

06 juin, 2013 07:07  
Anonymous LAID said...

bonjour,

comment évolue la situation à Prague ?
merci

07 juin, 2013 09:16  
Blogger Strogoff said...

Mal. Aujourd'hui et demain (Lundi-Mardi) sont annoncés des risques d'inondation, à nouveau, donc patience... patience... On verra dans quelques jours s'il s'arrête de pleuvoir, comment la situation évolue :-(

10 juin, 2013 06:44  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Retour à la page principale