lundi 3 juin 2013

Inondations 2013: Lundi soir

Chers lecteurs, tout d'abord je voudrais vous remercier pour votre soutien sincère et vos preuves d'amour que vous nous manifestez sous toute forme, SMS, Emails, Fesse-bouc, Télégraphe (que je recevrai sans doute l'année prochaine, pour la prochaine inondation)... Merci, ça fait chaud au coeur (malgré que ça n'éponge pas l'eau).

Et donc à l'heure où j'écris (17:30), la situation n'est pas critique (encore), mais elle n'est clairement pas rose non plus.

Les points positifs:
- Il a cessé de pleuvoir sur Prague et sur le sud du pays.
- Les cours d'eau au sud (du pays) qui se déversent dans la Vltava (qui ensuite coule vers Prague) sont stabilisés, voire en décrue.
- La Vltava monte à peine, et tout en restant (pour l'instant) dans le raisonnable (cf. mes photos versus ce matin).

Les points négatifs:
- Les barrages en amont de Prague sont pleins comme un oeuf, et ne peuvent plus recevoir de flotte du tout. Autrement dit, ce qui tombera du ciel coulera vers la capitale avec les conséquences que n'ose imaginer.
- La rivière "Berounka" (en amont toujours) est en pleine crue, imprévisible, incontrôlable (l'hystérique), et son déversement devrait culminer à Prague demain matin vers 6h au plus tard.

Donc contrairement à ce que l'on pensait hier soir, le pire est venir demain, mardi, à partir de 5h, voire plus tôt, s'il se remet (continue?) à pleuvoir. Et c'est bien là tout le problème, c'est que malgré que les pluies devraient se calmer, elles n'en devraient pas cesser pour autant avant mercredi. Les boules.

L'état actuel à Prague? L'île de "Žofín" et son palais sont sous la flotte (cf. mes photos). L' île des tireurs ("Střelecký ostrov") et son restaurant sont entièrement sous la flotte aussi (cf. mes photos). Le quartier de "Karlin" est en cour d'évacuation, et les berges de "Smichov" ne devraient pas tarder. Un tiers du zoo est sous la flotte, mais les zanimaux sont en sécurité.

Comme dit, regardez et suivez en direct l'hydrométrie. A l'heure où j'écris, on est à 2900 m³/s. Les protections devraient tenir jusqu'à 3400, mais à nouveau personne ne les a testées, donc on ne sait rien, et surtout c'est qu'au-delà de 3100 à 3200, il est fort probable qu'on soit évacué de toute façon (près des berges, à Malá Strana), par mesure préventive, des fois que tout lâche d'un coup.

Maintenant selon les dernières prévisions, même demain matin, on devrait être à 3000, 3100 m³/s maximum. Mais bon, hein, s'il s'arrête de pleuvoir, selon la vitesse de décrue des cours d'eau en amont, selon la "Berounka", selon que si... Du coup, on est dans l'ambiguïté de l'incertitude... c'est à dire qu'on ne peut plus qu'attendre l'expectative de l'espoir.

Une chose est pourtant sûre, c'est que Salzbourg, Passau et d'autres villes qui me sont chères dans mon p'tit coeur sont en nettement moins bonne situation, et je ne parle même pas des, qui sont en aval de Prague ("Ústí nad Labem", "Děčín"...). Là, ça va arriver demain en fin de journée, et ça va faire mal, selon les prévisions les plus optimistes, malheureusement. Tiens, encore, "Terezín" est en cour d'évacuation, toute la ville en ce moment même. Les boules moi j'dis, les boules. Qu'est-ce qu'on a fait à mère nature pour mériter ça? Enfin j'aurais bien un élément de réponse, mais en ce moment, j'essaye de rester positif (et je ménage mon ulcère nerveux), alors je vous en parlerai une autre fois.

Sinon je vous ai mis aussi des photos comparatives, genre quand c'est pas les inondations, et quand c'est qu'il y a quelques heures de ça seulement (vers 16h), genre que vous puissiez vous faire une idée dans la situation du caca-boudin qu'on est dedans tout plein. Mais comme dit, certains sont dedans encore pire à donf, alors pensez plutôt à eux si vous avez 5 minutes plutôt qu'à moi, parce que malgré que je le mérite amplement (que vous pensiez à moi, et que vous me donniez des sous aussi), ma situation n'est pas encore aussi désespérée qu'elle ne pourrait pas l'être encore d'avantage (vous sentez l'optimisme trapu à toute épreuve?).

Bonne nuit braves gens, et la suite demain matin, si j'ai le bonheur d'être encore chez moi devant ma bécane. Baisers, Strogoff.

3 Comments:

Anonymous Delf said...

Bon sang, c'est réellement impressionnant !
je viens aux nouvelles dès que je rentre des champs et je pense bien à vous le reste du temps !

c'est l'angoisse ici aussi en pensant à vous.
Bon courage, encore et toujours et surtout BONNE CHANCE ! c'est à peu près la seule chose qu'on puisse faire à 1200km de là.

03 juin, 2013 19:22  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour,

Courage à toutes et à tous depuis la Martinique sous les eaux également mais aux inondations moindres pour l'instant !

Madikéra

03 juin, 2013 20:37  
Blogger Strogoff said...

-> Delf. Merci merci Delf, malheureusement, il ne reste plus qu'à espérer que la technique va tiendre, et surtout que mère nature va nous filer un coup de main en cessant de pleuvoir comme vache qui pisse, parce que tout ça c'est rien que de sa faute d'à cause d'elle, et que si elle continue à me casser les roupettes menues menues, je la préviens que j'arrête de recycler mes ordures et nettoyer le filtre à particules de mon diesel.

-> Madikéra. Merci Madikéra. Le pire est à venir dans les prochaines heures, alors oui, courage mais surtout bonne chance à nous :-(

04 juin, 2013 04:24  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Retour à la page principale