Articles

Affichage des articles du 2012

Ailleurs: L'église délabrée de Volyně

Image
Alors après quelques publies sur des édifices qui valent vraiment la peine, cette fois-ci je vous publie une publie sur un édifice qui vaut la peine un peu moins. Alors attention, ce n'est clairement pas quelque chose de négatif, et ne le prenez pas au sens "nul, y a rien à voir". Du tout, et bien au contraire. Y a évidemment à voir. Ben tiens, sinon je n'y serais pas allé et je ne serais pas en train de vous en faire une publie aujourd'hui. Y a juste que les amateurs de fabuleux et d'exceptionnel dont regorge mon blog ne trouveront pas cette fois-ci matière à chavirement hystérique. Enfin bon, lisez-voir d'abord et lapidez-moi ensuite si vous le jugez congru.

La toute première fois que j'en entendis parler (écrire) de l'église St Pierre et Paul de "Volyně", ce fut dans les pages du formidable site "ProPamatky". L'accroche disait en substance "des bénévoles essayent de sauver un monument exceptionnel dans les monts M…

Ailleurs: L'église St Jacques de Jacques

Image
Dans la série on ne dirait pas, mais si quand même, et à donf carrément, je vous présente l'église St Jacques de Jacques. Sans dec, imaginez un bled, que dis-je... un sous-patelin, puisque Jacques ("Jakub") est un bout de la commune d'un autre patelin, "Církvice"... donc un sous-bled, sur les terres duquel se trouve une église oubliée du monde comme des extra-terrestres et du barbu redoutable, église qui pourtant pouvait se targuer en son temps d'une importance significative d'un point de vue symbolique, et d'une importance actuelle encore plus significative et européenne d'un point de vue artistique. Enorme que c'est, z'allez voir.

Tout d'abord et afin de lever le moindre doute, le bout de hameau se nomme Jacques, et l'église est également consacrée à St Jacques (dit le majeur, fils de Zébédée et citoyen d'honneur de Compostelle). Ensuite mais juste à titre d'information, ce bout de hameau-bled était déjà habité à …

Ailleurs: L'église à pèlerins Ste Marie de Sepekov

Image
Alors dans la même série des lieux de pèlerinage comme celui de mon avant-derrière publie, il est le complexe de la vierge Marie de "Sepekov". Mais cette fois-ci, c'est vachement moins douloureux qu'auparavant, dans le sens que ce complexe est "vierge Marie" tout court, et pas "vierge Marie de la victoire" (sur les hérétiques bohémiens). C'est en visitant chais plus quoi dans les environs, que nous sommes tombés dessus par hasard, sur le bord de la route, parce que malgré qu'il présente un intérêt certain, ce complexe baroque pure style est pratiquement inconnu des autochtones tchèques (comme de moi d'ailleurs, avant de tomber dessus, par hasard). Et on est vraiment tombé dessus fortuitement, parce que pour ainsi dire, la foison de publicité absente n'attire clairement pas le touriste. Heureusement que je suis là pour vous en parler.

Tout d'abord, et avant d'entamer le vif du sujet, je souhaite ici exprimer un sincère rem…