vendredi 25 février 2005

Bière: Koiksé kyakom bière à Prague?

J’me demande si je ne suis pas en train de mettre les doigts dans un trucs sans fin, à se faire des ennemis au kilomètre de partout? Croyez-moi, sur un tel sujet casse-gueule il serait sans doute plus simple d’aller traire les canassons d’Augias… mais bon, j’vais le tenter quand même. Par contre je vous le dis tout de suite, ça va pas être exhaustif complet parce que d’abord il me reste de la vaisselle à faire, qu’ensuite faut pas déconner, et que troisièmaman ben c’est pas possible (d’être exhaustif sur ce sujet).
Alors le premier truc à dire pour ceux qui ne le sauraient pas encore… puis non, tiens, une devinette: qui c’est qui sont les plus gros buveurs de bière au monde (gros = en quantité, genre, en litre, parce que sinon c’est facile comme réponse, eh l’autre!)? Alors…
Hum… vous pensez peut être aux Allemands, aux Belges, aux Australiens… Ben non, tout faux, perdu, les plus gros (en quantité) buveurs de bière au monde c’est les Tchèques. Dingue, ça vous la coupe non? Quelques 160 litres de bonne Bière Tchèque par an et par tête d’habitant. Alors je viens de faire un rapide calcul, et je me dis qu’ils ont du y mettre les nourrissons et les graves à terre (grabataires) parce que moi, personnellement je m’en sirote quelques 500 litres.
Ben vouais quoi, je me colle au proverbe, «tu te sens bizarre, tu te sens pas bien? Jette toi une bière de bon matin. T’as le caca mou, le drôle d’pipi? Jette une bière l’apres-midi. Il pleut dehors, il fait tout noir? Jette toi une bière avant ce soir. Télé pourrie, meuf ragnagna? Jette toi une bière encore une fois». Et n’allez pas raconter ça à ma maman sinon elle va encore s’inquiéter. Revenons aux Tchèques qui boivent comme des Polonais. En fait la bière est à la République Tchèque ce que le vinaigre est au cornichon: indissociable.
Ici en Tchéquie, on a quelques pas mal de bières et brasseries. Combien en tout chais pas dire, parce que malheureusement il s’en ferme régulièrement (non seulement on a vendu les meilleures et les plus grosses brasseries aux étrangers, mais maintenant ces trouduks rachètent les petites brasseries locales pour les fermer et éviter ainsi la concurrence). Par contre je peux vous donner quelques noms, comme ça, de mémoire, juste les quelques unes que j’ai goûtées de bières: Pilsner Urquell=Plzeň (Jak na zámek, tak do chlíva, patří plzeň - prazdroj piva!), Budweiser=Budvar (Hořčice, chleba, ovárek, k tomu čerstvý Budvárek!), Gambrinus (Dobrý pivo, žádný hnus, pro fajnšmekry Gambrinus!), Krušovice, Braník, Primus, Pegas, Velvet, Starobrno, Staropramen, Bernard, Radegast, Kozel, Zubr, Jarošov, Samson, Protivín, Platan, Chodovar, Regent, Holba, Černá hora, Ostravar, Šariš, Krakonoš, Ferdinand, Starobrno, Staropramen, Bernard, Radegast, Kozel…
et il y en a encore des, mais que je connais moins. Je vais pas vous dire lesquelles qu’elles sont bonnes, et lesquelles qu’elles sont mauvaises, parce que là, c’est vraiment affaire de goût. Sachez toutefois que les 4 premières citées sont non seulement les plus connues, mais également les plus bues.
Evidemment, pour boire cette bonne Bière Tcheque, ces bons habitants ont construit de bonnes brasseries (pivnice) où qu’il fait bon boire, bon manger, bon discuter et refaire le monde, mais ça, je vous le mets au chaud pour une prochaine fois…

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Retour à la page principale