samedi 26 janvier 2008

Ville: Garer sa voiture au centre ville

Sans dec, z'allez pas le croire mais si, c'est arrivé. Sans dec, on rêve debout les yeux ouverts. Savez-vous par exemple que dans la partie classée (historique) de Prague (en particulier "Malá Strana"), il est impossible de peindre sa maison de la couleur que l'on veut, impossible d'y mettre les fenêtres que l'on veut (par exemple les doubles vitrages en plastique sont strictement interdits), les fleurs au balcon sont réglementées, les antennes paraboliques sont interdites. Les poignées de fenêtres (et portes) sont discutées (véridique), jusqu'à la peinture intérieure qui est normalisée (vrai de vrai), genre le gars qui habite dans une maison classée ne peut pas peindre sa chambre à coucher en Jackson Pollock par exemple.
Des imbéciles du ministère de la conservation du patrimoine culturel doivent donner leur accord pour l'homologation en fin de n'importe quelle modification/construction sans laquelle (homologapprobation) vous n'avez aucune chance d'avoir de l'eau, du gaz, du téléphone ou de l'électricité puisqu'il vous faut présenter les documents officiels qui vont bien. Mais ça c'est la théorie, parce que bien entendu et comme toujours en République Tchèque, selon que vous serez puissant ou misérable, ces imbéciles vous casseront les couilles de façon variable (voir mes nombreux coups de gueule à propos des monuments historiques dont les imbéciles du ministère de la conservation du patrimoine culturel se foutent allègrement... ou alors ils sont soudoyés pour s'en foutre). Bref, et donc juste après les vacances d'été, c'est sans la moindre retenue et sans la moindre considération esthétique par ailleurs tant défendue, que des agents de la voirie sont venus peindre des lignes bleues et jaunes sur tous les trottoirs de "Malá Strana" (mais ailleurs aussi, rassurez-vous). Partout, du bleu et du jaune visible comme une immense verrue sur le groin d'une vieille truie, une fiente de pigeon sur l'albe épaule de la mariée, du bleu et du jaune vulgaires qui offensent la vue dans les rues historiques de Prague.
Et quelques temps plus tard, hop, ils ont planté des pancartes pareil partout indiquant qu'il était interdit de se garer sur les zones bleues sans carte de stationnement valide (sauf entre 6 et 8h du matin où c'est libre, pour livrer, merci les gars). Cool, la mienne de carte était valide jusqu'en février 2008, c'était écrit sur le contrat que j'avais signé, et payé la ville pour. Mais attendez voir, parce que le mieux était à viendre. Fumiers véreux!

Début novembre 2007, je vais un matin à ma voiture pour me rendre au burlingue et trouve une prune derrière le pare brise. "Ben flûte alors, qu'est-ce que j'ai fait?" Quelques mètres plus loin, je trouvai le bougre qui distribuait joyeusement, aussi je m'empressai d'aller lui poser la question du pourquoi.
Moi: "Comment ça plus valable ma carte de stationnement? Mais elle est marquée jusqu'en février 2008!?"
Lui, le plus naturellement du monde: "Ben oui mais non, la validité a été annulée."
Moi: "Quoi? Quand, comment et pourquoi, chuis au courant de rien!!!"
Lui, toujours le plus naturellement du monde: "C'était écrit partout, dans la presse, la télévision, depuis 2 mois..."
Moi: "Io sono molto stupido, je ne lis pas la presse et je ne regarde pas la télévision, comment puis-je savoir?"
Lui, désolé: "Ben oui, ben chais pas..."
Moi: "Ben oui, ben chais pas, ça veut dire que je vais me payer une prune chaque jour jusqu'à ce que je m'occupe de la nouvelle carte de stationnement?" (j'ai vraiment rien d'aut' à fout')
Lui, encore plus désolé: "Ben oui, ben sinon écrivez un petit mot derrière le pare-brise, comme quoi la nouvelle carte est en cours de..."
C'est ce que je fis, et je dois avouer que les agents étaient compréhensifs (extrêmement rare et inhabituel), parce que pendant les 3 semaines d'avec mon ancienne carte, je n'ai plus été verbalisé. Merci braves gens, merci, enfin du gen bon, compréhensif et tolérant. Par contre, les qui n'en n'avaient pas du tout de carte de stationnement, les pauvres bougres étrangers qui ne savaient pas, eux, ils s'en mangeaient velu de la prune grasse, du sabot et de l'enlèvement, tous les jours et en quelques minutes, vu de mes propres yeux encore cette semaine.

Alors pour la petite histoire de la carte de stationnement, parce que ma voiture m'est généreusement payée par la société, je dus présenter une attestation officielle stipulant que le véhicule m'est personnellement octroyé, attestation signée exclusivement par le directeur général de ma société dont le nom figure sur l'acte de création de l'entreprise sur une photocopie certifiée du registre du commerce. Et comme mon directeur général voyage sur les 5 continents parce qu'il est responsable d'une entreprise de plus de 1000 personnes à Prague qui fournit des services à 1/2 million d'employés dans le monde, ben je dus attendre 3 semaines avant d'enfin obtenir ce document qui n'était qu'un parmi les 5 autres (stu-pé-fiant de connerie brute).
Bien entendu, cette règle de profond faichiettage s'applique à toutes les personnes dans la même situation (résidant à Prague et possédant un véhicule de société) aussi les directeurs généraux de Prague doivent vouer un incommensurable amour à l'inepte imbécile qui a vomi cette stupide procédure conçue par l'unique connexion synaptique de son cerveau de débile profond (monsieur le maire de Prague?).

Toujours pour la petite histoire, le montant payé en début d'année 2007 pour le droit de stationnement annuel ne fut aucunement remboursé pro rata temporis, malgré que le misérable fumier qui siège à la mairie rompit le contrat fin septembre et sans préavis (sans dec, envie de meurtre à la tronçonneuse parfois). Bon, vous me direz que 120 CzK (4,51 €) annuel, soit 0,38 € par mois pour garer sa voiture... bon ok... mais pour cette somme, la mairie aurait pu envoyer une lettre à mon domicile afin de me faire part de leur décision que j'ignorais (tas de fumiers), histoire d'anticiper et régler l'indispensable paperasse dans la sérénité. Et encore et toujours pour la petite histoire, ceux qui se demanderaient le pourquoi du comment... Avant c'était 120 CzK pour l'année, le stationnement, aujourd'hui c'est 700 CzK (26,32 €) pour la première voiture, mais 7.000 CzK (263,16 €) pour la seconde.
Et si vous êtes entrepreneur, genre plâtrier, boulanger, livreur, artisan, et que vous utilisez le véhicule dans le cadre de votre travail, genre camionnette, fourgonnette, pick-up, alors c'est 36.000 CzK (1353,41 €) pour l'année, oui oui, 36.000 CzK, le délire absolu lorsqu'on sait qu'un salaire moyen praguois brut mensuel est de 26.000 CzK (21.000 dans toute la CZ) et que les 2/3 des actifs touchent un salaire inférieur au salaire moyen.

Alors voilà, chers touristes qui venez à Prague en voiture, surtout, mais alors vraiment surtout ne garez pas votre voiture sur une zone bleue (réservée) et encore moins jaune (interdite). C'est le sabot ou l'enlèvement garanti dans les 15 minutes maximum, parce que compte tenu du montant de la prune que vous risquez de prendre, des unités spéciales de la police municipale circulent 24 sur 24 dans les plus petits recoins de la ville afin de racketter sans indulgence le pauvre contrevenant. Et j'insiste, les racketteurs sont partout, dans les plus petites rues et ils y sont tout le temps, même à 3h du matin, en moins de 15 minutes, paf! Et ce n'est pas un papillon derrière le pare-brise que vous recevrez, c'est un sabot ou l'enlèvement, pour être sûr que vous payiez avant de quitter ce beau pays.
Je vous ai donc trouvé une liste de parkings que je vous conseille vivement d'utiliser, non seulement pour éviter la prune, mais également pour écarter le risque quasi-certain de déprédations occasionnées par toutes les catégories d'imbéciles que vous puissiez imaginer (ma voiture couche dehors, j'en sais quelque chose). Vous avez aussi le site officiel, avec le choix selon le type de parking (1.), selon votre route d'arrivée (2.) ou selon les arrondissements de Prague (4.). Puis y a encore une carte interactive très détaillée mise à jour par les internautes. Et comme les 2 sites sont uniquement en Tchèque, je vous propose bienveillamment mon humble assistance dans le cas où vous auriez besoin d'un coup de main, assistance que vous aurez l'heur de rétribuer par quelques chopines de bonne bière lors de votre séjour en la capitale nôstre :-)

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Retour à la page principale