lundi 25 juin 2007

Coup de gueule: De quand on rêve debout les yeux ouverts

D'habitude, je n'accorde jamais une publie entière à la politique. D'abord parce que la politique ici, c'est d'un sale, mais alors sale... Ensuite parce que nos foutus bougres sont d'un corrompu, mais alors corrompu... et d'une incompétence, et d'une arrogance, et d'un bête, mais bête, sans dec, genre t'y mettrais du foin dans l'assiette et ils iraient brouter le tapis, pour vous dire comme c'est pas possible qu'ils sont bêtes.
Et justement, ben hier, à la télévision, le roi des... enfin l'empereur eurosceptique "Václav Klaus", notre président de la République, est allé se fourvoyé dans une affirmation... encore que fourvoyé, il l'a dite en connaissance de klause son affirmation, ce qui à mon avis est encore plus grave. Et donc le "Václav " s'est tranquillement laissé aller à dire la phrase suivante: Prezident uvedl, že obecně nepřijímá módní a líbivou tezi, že by politik poté, co je obviněn, měl okamžitě zmizet ze scény. "To bychom velmi rychle politiku zlikvidovali, protože by v ní vůbec nikdo nebyl." En Français: le président n'est pas d'accord avec le principe de la démission immédiate des hommes politiques lorsqu'ils sont mis en examen.
"On liquiderait la politique bien rapidement, parce qu'il n'y aurait plus personne dedans."

Alors moi j'en suis tombé grave sur le dargeot. Sans dec, c'est énorme, il a fumé ou quoi? Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend... enfin moi ça m'a fait hurler, j'y croyais pas, parce que soit les mises en examens sont totalement injustifiées, alors que fait la justice? Et surtout croyez-moi, il n'y en a pourtant pas tant que ça des mises en examens d'hommes politiques par rapport au pognon qui passe on ne sait où. Soit la totalité des hommes politiques est notoirement corrompue, alors que fait la police?
Et qui plus est, notre propre président de la République en est conscient, alors que fait le président? Et quand bien même il en serait conscient, c'est quand même pas un truc à brailler devant la télévision dedans les oreilles de toute la population du pays. C'est quand même vachement grave si le président est convaincu de la concussion du gouvernement, et l'affiche tranquillement à la téloche comme un état de fait irréversible, entré dans les moeurs, genre c'est comme ça, pis voilà. Enfin c'est énorme! Alors je pose la question, ou plutôt les questions?
- Est-ce que notre Président est totalement bête pour avoir tenu des propos pareils? (ou avait-il été retenu plus longtemps que prévu par le président Poutine?)
- Est-ce qu'il est lui même frelaté pour défendre l'impunité des prévaricateurs?
- Quel est son degré de moralité politique pour considérer que la mise en examen d'un politicien est totalement anodine et ne mérite pas sa démission?
- Quel est son rôle au sein de l'appareil d'état pour laisser faire? (Il est supposé être le défenseur de la démocratie, de la constitution et responsable -en partie- du bon fonctionnement de l'état.)
- Est-il vraiment motivé dans la fonction qu'il occupe pour banaliser ainsi l'inacceptable?
- Ou y aurait-il un savant mélange d'un peu de tout ça?
Sans dec, chuis scié quand même, un truc pareil de la bouche du président, et pourtant j'ai l'esprit et l'acceptation larges, mais là, vraiment, où va-t-on?

2 Comments:

Blogger Francis said...

Un instant, j'ai cru que vous parliez du Brésil ;-)

29 juin, 2007 17:44  
Blogger Strogoff said...

Brésil? Ca ne peut pas être pire. Ici c'est... comment dire... enfin ça dépasse l'entendement, la décence. On rêve debout les yeux ouverts. Sans dec, la folie. Et dire qu'on est dans l'Union Européenne, quelle honte!

30 juin, 2007 11:55  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Retour à la page principale